Vues sur Paris

  Ode pour "El" La Tour Eiffel n'a qu'une L pour ne pas qu'el puisse s'envoler. El reste les pieds sur Terre, masculine. Tel un phare dans Paris, el guide les passants et visiteurs à travers les marées humaines agitées. (Corinne Descamps)   Au loin, la Basilique du Sacré-coeur, céleste en haut de sa colline... Lire la Suite →

Eau ! des nuages

Levez les yeux ! C'est moi qui passe sur vos têtes, Diaphane et léger, libre dans le ciel pur ; L'aile ouverte, attendant le souffle des tempêtes, Je plonge et nage en plein azur. Comme un mirage errant, je flotte et je voyage. Coloré par l'aurore et le soir tour à tour, Miroir aérien, je... Lire la Suite →

De saisons

"Le sol trempé se gerce aux froidures premières, La neige blanche essaime au loin ses duvets blancs, Et met, au bord des toits et des chaumes branlants, Des coussinets de laine irisés de lumières...." Emile Verhaeren, sonnet, En hiver "...Je n'ai point de ruisseau, de torrent, ni de roche ; Mon gazon est étroit, et,... Lire la Suite →

Mon petit jardin de ville

Je méditais; soudain le jardin se révèle Et frappe d'un seul jet mon ardente prunelle.   Je le regarde avec un plaisir éclaté; Rire, fraîcheur, candeur, idylle de l'été! Tout m'émeut, tout me plaît, une extase me noie, J'avance et je m'arrête; il semble que la joie Etait sur cet arbuste et saute dans mon... Lire la Suite →

Le goût par la racine

Cet article pourrait s'appeler "Projet de carnet de voyage en attente". Ce projet puise son inspiration dans mes origines maternelles. De cette mère-patrie, peu de choses me sont parvenues : des photographies du siècle passé, le récit mythique des exploits d'un grand-père champion cycliste en URSS, les litanies de maman "quand j'étais en Arménie...", ...... Lire la Suite →

Fleurs

L'anémone et l'ancolie Ont poussé dans le jardin Où dort la mélancolie Entre l'amour et le dédain Il y vient nos ombres  Que la nuit dissipera Le soleil qui les rend sombres Avec elles disparaîtra ... - Guillaume Apollinaire Le Souvenir avec le Crépuscule Rougeoie et tremble à l'ardent horizon De l'Espérance en flamme qui... Lire la Suite →

Eaux miroitantes

Mes aquarelles sont inspirées de mes promenades sur les bords de Marne de Joinville-le-Pont, à partir d'esquisses ou de photos que je prends moi-même. Elles sont le reflet d'émotions ressenties au contact de cette nature en ville et de la sérénité apportée par l'eau. "Les inimitables portraits De ce miroir humide ; Voyons bien les charmes... Lire la Suite →

Dimanche à Paris

Se lever tôt, ne s'être pas couché Se lever tard, ne pas se réveiller Dans un Paris endimanché faussement engourdi d'avoir veillé   Ah hier ! quand on y pense Ce qu'on a fait , ce qu'il en reste Ce qu'on aurait dû faire, ce qu'on regrette   Déjà les premiers rendez-vous du matin et... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑